Please use this identifier to cite or link to this item: http://dspace.univ-bouira.dz:8080/jspui/handle/123456789/1743
Full metadata record
DC FieldValueLanguage
dc.contributor.authorArif, Tinhinene-
dc.contributor.authorTahir, Hayet-
dc.date.accessioned2019-05-26T15:51:40Z-
dc.date.available2019-05-26T15:51:40Z-
dc.date.issued2018-09-22-
dc.identifier.citationUniversité de Bouiraen_US
dc.identifier.urihttp://193.194.80.38:8080/jspui/handle/123456789/1743-
dc.descriptionSommaire Table des figures……………………………………………………………….………….. Liste des tableaux………………………………………………………………………….. Liste des abréviations……………………………………………………………………… Introduction……………………………………………………………………………... PARTIE 1 :ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE Chapitre I : La phytothérapie et les plantes médicinales………………………………. I : Généralité………………………………………………………………………… I.1 La phytothérapie……………………………………………………………………….. I. 2. Les plantes médicinales ……………………………………………………………… I. 2.1. Définition ……………………………………………………….. I. 2.2. Métabolites secondaires …………………………………………. I.2.2.1. Les polyphénols………………………………………….. I. 2.2.1.a. Flavonoïdes …………………………………………………………………… I.2.3. Mode de préparation des extraits à base de plante………………………………… ChapitreII :Activité antibactérienne …………………………………………………...... II.1.Généralités………………………………………………………………………. II.2.Description des bactéries étudiées……………………………………………….. II.2.1.Staphylococcus aureus…………………………………………………………… II.2.2.Escherichia coli……………………………………………………………….. II.3.Les infections bactériennes……………………………………………………… II.4.Les antibiotiques…………………………………………………………………. II.5.Résistance aux antibiotiques……………………………………………………. II.6.Activité antimicrobienne des extraits des plantes………………………………. Chapitre III :Présentation de Pistacialentiscus………………………………………………. III.1.Généralité………………………………………………………………………… III.2. Taxonomie ……………………………………………………………………… III.3.Description botanique …………………………………………………………….. III.4.Répartition géographique…………………………………………………… III.5. Utilisation en médecine traditionnel………………………………………............ III.6. Propriétés biologiques et pharmacologiques……………………………………... III.7. Etude chimique …………………………………………………………………… PARTIE 2 : ETUDE EXPERIMENTAL Chapitre I : Matériels et méthodes …………………………………………...………….. I.1. Matériels et produits utilisée……………………………………………………… I.2.Méthodes………………………………………………………………………………. I.2.1.Extraction des composés phénoliques …………………………………………… I.2.1.a. Préparation de l’extrait aqueux brute ……………………………...……………… I.2.1.b. Préparation de l’extrait méthanolique brute ………………………………………. I.3.Évaluation de l’activité antibactérienne ……………………………………………….. I.3.1.Activité antibactérienne des extraits des feuilles …………………………………. I.3.1.a. L’activité antibactérienne de l’extrait aqueux et l’extrait méthanolique bruts ………………………………………...….. I.3.1.b. Méthode de détermination des concentrations minimales inhibitrices (CMI) …… I.3.2.Antibiogramme…………………………………………………………………… Chapitre II : Résultat et discutions……………………………………………………….. II.1.Le rendement………………………………………………………………………. II.2.Activité antibactérienne …………………………………………………………… II.2.1.L’effet des extraits bruts sur la croissance des souches bactérienne ………. II.2.2.Détermination des CMI ………………………………………………………… II.2.3.Résultat d’antibiogramme …………………………………………………. II.2.4. La comparaison entre effet antibactérienne des l’extraits brutes et les antibiotiques……………………………………………………………………………... Conclusion Références bibliographiques……………………………………………………………… Résumé…………………………………………………………………………………….en_US
dc.description.abstractPistacialentiscus est une plante médicinale appartenant à la famille des Anacardiaceae, cette espèce connue sous le nom de « Darw », est très répandue dans les pays méditerranéens.Dans la présente étude nous avons tenté d’évaluer l’activité antibactérienne d’extrait méthanoliquebrut et l’extrait aqueuxbrut préparés à partir des feuilles de Pistacialentiscus, ces deux derniers ont été extrais par macération en utilisantle méthanol à 40% etl’eau distillérespectivement. Les deux extraits bruts des feuilles ont été testés sur deux souches bactériennesStaphylococus aureuset Escherichia coli,ainsi que nous avons déterminé leur CMI et aussi nous avons testé des antibiotiques sur ces deux souches étudies afin de comparer leur effet antibactérienavec l’effet antibactérienne des extraits. Les deux bactéries sont très sensibles à l’extrait méthanoliqueavec un diamètre d’inhibition 30 mm pour Escherichia coli et 20 mm pour Staphylococus aureus. Ainsi que ces deux souches sont sensibles à l’extrait aqueux avec un diamètre d’inhibition de 15mm pour Escherichia coli et 12 mm pour Staphylococus aureus. Les deux souches étudies représente la même CMI pour l’extrait méthanolique qui est de 1/16et une CMI déférente pour l’extrait aqueux qui est de 1/4 pourStaphylococus aureuset 1/8 pourEscherichia coli. Au bout de cette étude, nous retiendrons que les extraits biologiques de notre plante exercentun fort effet antibactérien sur les souches étudiées et pourrait par conséquent être utilisé dans le traitement des maladies infectieuses.en_US
dc.language.isofren_US
dc.publisherUniversité de Bouiraen_US
dc.subjectPistacialentiscus, Staphylococus aureus, Escherichia coli, l’activité antibactérienneen_US
dc.subjectantibactérienneen_US
dc.titleEtude de l’activité antibactérienne des extraits des feuilles de lentisque pistachier (Pistacia lentiscus )en_US
dc.typeThesisen_US
Appears in Collections:Mémoires Master



Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.